Des centaines de sans-papiers occupent l’aéroport Roissy CDG

Des centaines de sans-papiers ont fait irruption dans le terminal 2 de Roissy Charles de Gaulle ce dimanche 19 mai vers 13h40. Leur «sit in» visait à dénoncer la politique d’asile du gouvernement et le rôle joué par Air France et les Aéroports de Paris (ADP) lors des expulsions par avion.

» LIRE AUSSI — Pas-de-Calais : 9 migrants tentant de traverser la Manche interceptés

Menés par deux collectifs de soutien aux migrants, les «Gilets noirs» et «La Chapelle debout!», les manifestants ont demandé à rencontrer les dirigeants d’Air France et le premier ministre Édouard Philippe. Un important dispositif policier a été déployé sur place.

Selon un communiqué officiel, ces deux collectifs demandent à Air France de «stopper toute participation financière, matérielle, logistique ou politique aux déportations» et de «stopper sa politique de représailles (…) envers le personnel de bord qui refuse d’embarquer une personne menacée de déportation».

L’aéroport Roissy CDF a été ciblé car un centre de rétention administrative se trouve à proximité, dans la ville de Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne).

Selon le collectif, une délégation des «Gilets noirs» a été reçue par des responsables de la direction d’Air France vers 15h30. Tout au long de l’après-midi, l’action a été diffusée en «live» sur Facebook par le collectif «La Chapelle Debout».

LIRE AUSSI:

» L’enfer aux portes de Paris

Источник: Lefigaro.fr

Источник: Corruptioner.life

Share

You may also like...