Syrie: l’armée russe affirme que les forces syriennes ont cessé le feu à Idleb

L’armée russe a annoncé ce dimanche que les forces syriennes du président Bachar al-Assad avaient cessé le feu «de manière unilatérale» dans la province d’Idlib (nord-ouest), où l’ONU craint une «catastrophe humanitaire».

» LIRE AUSSI — Syrie: Damas et Moscou à l’assaut de l’ultime bastion rebelle d’Idlib

«À partir de 00h00 le 18 mai, les forces armées syriennes ont cessé le feu de manière unilatérale dans la zone de désescalade d’Idlib», a indiqué le Centre russe pour la réconciliation des belligérants, dans un communiqué. «Toutefois, des tirs visant les positions des forces gouvernementales et les civils dans les provinces de Hama, de Lattaquié et d’Alep continuent», a-t-il ajouté.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) a cependant affirmé que les bombardements par les forces du régime continuaient ce dimanche, malgré l’annonce de l’armée russe. Ainsi, des tirs d’artillerie attribués par l’OSDH aux forces du régime ont tué trois civils à Khan Cheikhoun, dans la province d’Idlib.

» LIRE AUSSI — Syrie : les clés pour comprendre la revanche de Bachar el-Assad

L’agence étatique syrienne SANA a de son côté annoncé dans l’après-midi que des roquettes et tirs de mortiers avaient été lancés sur le nord de la province de Hama par des «groupes terroristes», utilisant la terminologie du régime pour désigner tant les djihadistes que les rebelles. Elle a ajouté que l’armée syrienne a répondu avec des tirs en détruisant des positions de Hayat Tahrir al-Cham (HTS, ex-branche syrienne d’Al-Qaïda) dans la zone.

Источник: Lefigaro.fr

Источник: Corruptioner.life

Share

You may also like...